Je vous présente mon projet de fin d’année de licence en Design sociale pour lequel j’ai reçu les félicitations pour mon concept à l’écoute des valeurs de ma cliente et mon positionnement en tant que designer graphique.

« Le projet d’une vie »

La Récolte Citadine est menée par Audrey David et Marylise Pascal, c’est un tiers-lieu situé à la Porte de Vincennes dans le 20e arrondissement de Paris. Le projet a pour vocation de proposer un lieu d’activités, de rencontres et d’échanges culturels. Ce lieu implanté dans l’ancienne gare Charonne-Marchandise de la petite ceinture se revendique comme écologique et social, met en avant le savoir-vivre et le respect de la Terre. Des activités seront proposées afin de satisfaire le plus grand nombre d’habitants·es du quartier et de pérenniser une démarche écoresponsable.

Ce projet a pour but de créer un lieu hybride pour les habitants·es du 20e et de ses alentours. Le projet se base sur quatre piliers : un ciné-club, une ferme collaborative, une zone d’ateliers et un restaurant-bar. Ce lieu s’articulera autour d’ateliers, de conférences, de projets participatifs.  À l’occasion de l’ouverture du tiers-lieu, la Récolte Citadine a décidé d’organiser des ateliers participatifs avec les habitants∙es du quartier pour promouvoir leur événement. Ces ateliers sont destinés pour tout public. Ce premier pas permettra  de communiquer sur le tiers-lieu et de créer un premier lien entre la Récolte Citadine et les habitants∙es.

L’identité visuelle est construite autour de l’idée du kit. Ces « outils » seront mis à disposition de la Récolte Citadine. Ils comprennent une typographie, des pictogrammes et des gabarits pour les supports de communication. Les formes s’inspirent de papiers découpés, elles ont un dessin simple et sans contreforme afin de les décliner, par exemple, en pochoir ou sur d’autres supports. L’idée est que la Récolte Citadine s’approprie l’identité visuelle afin qu’ils puissent être  le plus possible autonome.